Qu’est-ce qu’un sinus lift ?

par | 15 février 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie maxillo-facial

La pose d’implants dentaires au niveau de la mâchoire supérieure nécessite la présence d’un os d’épaisseur suffisante pour assurer une fixation prothétique optimale. Quand cela n’est pas le cas, il peut alors s’avérer nécessaire d’augmenter le volume osseux par « sinus lift » ou comblement sinusien, en créant artificiellement un espace entre le sinus maxillaire et la mâchoire, pour y introduire un greffon de nature variable qui permettra ultérieurement la fixation du ou des implants.

 

Sinus lift : définition et objectifs

 

Les sinus maxillaires sont des cavités osseuses localisées au-dessus de la mâchoire supérieure. Tapissés d’une muqueuse appelée muqueuse sinusienne ou membrane de Schneider, ils ont notamment pour rôle d’assurer le réchauffement et l’humidification de l’air inhalé avant que celui-ci n’atteigne les poumons.

Dans certains cas, la pose d’implants dentaires sur la zone postérieure du maxillaire, au niveau des molaires ou des prémolaires, peut nécessiter une intervention préalable sur les sinus. Un implant dentaire est en effet constitué de deux parties, l’une d’elle devant être solidement fixée dans l’os de la mâchoire pour ensuite venir y visser la seconde. Or, pour différentes raisons (âge, extraction dentaire antérieure, pathologies parodontales diverses…) l’os peut ne pas être suffisamment épais pour permettre l’opération. Dans ce cas, pour remédier à ce déficit osseux vertical, le praticien doit alors procéder à un « sinus lift ».

L’opération consiste à relever le plancher sinusal et à introduire dans l’espace ainsi créé un greffon, qui augmente artificiellement l’épaisseur osseuse puis se résorbe progressivement pour être remplacé par de l’os néoformé.

Les greffons peuvent être de différentes natures : d’origine animale la plupart du temps (bovine), humaine (banque d’os) ou d’origine autologue (prélevé sur le patient lui-même).

 

Déroulement d’un sinus lift

 

C’est sur les bases d’un examen radiologique préalable que le praticien peut déterminer si le volume osseux présent est suffisant à la pose d’un implant dentaire ou non. Lorsque cela n’est pas le cas, un sinus lift doit alors être pratiqué.

Selon les cas, cette intervention globalement indolore dure de 30 à 60 minutes et se déroule sous anesthésie locale dans la grande majorité des cas. Si le patient le souhaite, elle peut être réalisée sous anesthésie générale, elle a alors lieu à la clinique au cours d’une hospitalisation ambulatoire.

En pratique, au cours de l’opération, le chirurgien va se créer un accès au sinus maxillaire, pour pouvoir délicatement soulever la muqueuse qui en tapisse l’intérieur. Cela crée alors un espace artificiel dans lequel le praticien va venir introduire le greffon, quelle qu’en soit la nature.

En quelques mois, le greffon va plus ou moins se dégrader et être remplacé par de l’os « natif », synthétisé par l’organisme receveur de la greffe.

La durée nécessaire à cette reconstruction osseuse est d’environ 6 mois. Une fois l’os reconstitué, son épaisseur est dans la majorité des cas suffisante et la pose de l’implant dentaire nécessaire peut être réalisée.

Cas particulier ; pose d’implants au cours d’un sinus lift

Il existe un cas particulier, quand l’épaisseur d’os est intermédiaire, on peut pratiquer un sinus lift et poser l’implant ou les implants dans le même temps. Il faudra ensuite attendre 6 mois pour poser les couronnes sur implants.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 3 / 5. Nombre de votes : 2

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités du Dr Roul-Yvonnet

Quelle alimentation après une chirurgie des mâchoires ?

Quelle alimentation après une chirurgie des mâchoires ?

Après une intervention de chirurgie orthognathique, il faut environ 6 semaines pour que les mâchoires se consolident. Pendant cette période, la mastication doit absolument être évitée et un soin tout particulier doit donc être porté à l’alimentation au cours de la...

Le comblement alvéolaire : principe & technique

Le comblement alvéolaire : principe & technique

La pose d’un implant dentaire nécessite la présence d’un volume d’os maxillaire suffisant. Ainsi, après une extraction dentaire, pour prévenir la résorption osseuse inévitable, il est fréquent de venir immédiatement combler l’alvéole laissée vide, afin d’éviter...

Ostéotomie mandibulaire avant après : quel résultat ?

Ostéotomie mandibulaire avant après : quel résultat ?

En plus d’un impact esthétique négatif et aux conséquences psychologiques souvent importantes, l’apparition de troubles fonctionnels est extrêmement fréquente dans les cas où la mâchoire inférieure (mandibule) est mal positionnée. Dans ces cas-là il devient alors...

Pourquoi avoir recours à une greffe osseuse dentaire ?

Pourquoi avoir recours à une greffe osseuse dentaire ?

Que ce soit parce que l’os maxillaire n’est pas à même d’accueillir en l’état un implant dentaire, pour lutter contre les effets de certaines maladies parodontales ou encore à des fins esthétiques, une greffe osseuse doit parfois être réalisée. Les techniques sont...

Chirurgie orthognathique : définition & indications

Chirurgie orthognathique : définition & indications

Une anomalie, acquise comme congénitale, de dimension ou de positionnement des mâchoires peut avoir des conséquences fonctionnelles, esthétiques et psychologiques importantes. La chirurgie orthognathique a pour objectif de remédier à ce type de pathologies des...