Troubles de l’articulation temporo-mandibulaire : traitement

L’articulation temporo-mandibulaire ou ATM est une des articulations les plus utilisées, notamment pour l’élocution et la déglutition. Quels sont les symptômes d’une atteinte et comment traiter les troubles de l’ATM ?


Dr Roul-Yvonnet » Interventions chirurgicales » Pathologies médicales » Troubles de l’articulation temporo-mandibulaire : traitement

Caractéristiques et fonctions de l’ATM

L’os maxillaire et la mandibule constituent la mâchoire. L’articulation entre ces deux os se fait au niveau d’une cavité de l’os temporal, en avant de l’oreille : c’est l’articulation temporo-mandibulaire.

 

Un disque ou ménisque sert d’amortisseur entre les parties osseuses.

Le tout est tenu par des ligaments (capsule articulaire), des tendons et des muscles.

À proximité passent des vaisseaux et des nerfs, notamment au niveau du canal auditif situé juste en arrière.

 

Les 2 ATM sont essentielles dans l’espèce humaine et interviennent dans de grandes fonctions, comme :

– la parole

– la mastication

– la déglutition

– les bâillements

 

 Leurs mouvements sont en principe synchronisés, chaque mandibule droite et gauche étant soudée au niveau du menton (symphyse).

Ces mouvements sont essentiellement antéro-postérieurs, mais aussi légèrement latéraux, rendant son fonctionnement complexe… et ses atteintes nombreuses, d’autant qu’il y a à proximité d’autres éléments essentiels comme le canal auditif.

Troubles de l’ATM : définition

Les troubles de l’articulation temporo mandibulaire atteindraient de 5 à 10 % des adultes et sont donc très fréquents. Entre 20 et 50 ans, ils seraient 2 à 5 fois plus fréquents chez les femmes que chez les hommes.

 

S’ils sont fréquents, les troubles occasionnés et leur intensité sont en revanche très variables : on estime qu’environ 20 % des troubles ATM évoluent en pathologie chronique. Toute douleur persistante près des dents, des oreilles, de l’ATM ou du cou doit amener un praticien à rechercher un trouble ATM.

 

Un décentrage de l’ATM génère en effet une douleur et des contractures musculaires : ces dernières accroissent la contraction et l’éventuel décentrage. C’est un cercle vicieux que le praticien doit s’évertuer à briser pour soulager le patient. La douleur est souvent diffuse et parfois difficile à localiser d’où le terme de syndrome d’algo-dystrophie de l’articulation temporo-mandibulaire ou SADAM.

 

Les troubles de l’ATM vont se répartir principalement en deux groupes : les troubles musculaires et les troubles articulaires.

Causes et symptômes

ATM : causes principales

Les causes étant extrêmement nombreuses, il est impossible d’être exhaustif et seules les causes principales sont ici indiquées :

  • Causes morphologiques : malocclusion dentaire, changement du côté masticatoire, ablation d’une dent de sagesse, couronne mal posée, dentition incomplète…
  • Causes mécaniques : bruxisme, mauvaise posture, spasmes des masseters, sollicitation excessive de la mâchoire (intubation d’anesthésie, déchiquetage d’emballages plastique avec les dents, plongée sous-marine au tuba, certains instruments de musique…), traumatisme (coup du lapin, choc,…), respiration buccale, machouillage (ongles, chewing-gum,…), hyperlaxité ligamentaire…
  • Causes psychiques et nerveuses : stress, anxiété, fatigue, choc émotionnel…
  • Causes articulaires ou musculaires : arthrite, arthrose, pathologies neuro-musculaires…

 

ATM : symptômes

Les signes qui attestent d’un trouble de l’ATM sont eux-aussi nombreux et variés.

 

Signes mécaniques ATM

Les plus caractéristiques sont des craquements ou crépitements lors de l’ouverture de la bouche (mâchoire qui craque), une gêne masticatrice, une limitation de l’ouverture buccale, des blocages ou une luxation récidivante de la mâchoire.

 

Signes de douleur ATM

Les principaux signes douloureux d’une ATM se manifestent à l’ouverture ou à la fermeture des mâchoires.

Ces douleurs pouvant irradier : le patient peut alors ressentir en plus des douleurs aux tempes, des douleurs de sinusite, des céphalées, des migraines, une sensation de pression ou d’otite au niveau des oreilles, des névralgies faciales, des douleurs cervicales ou de l’épaule…

Certains patients signalent des sensations de brûlures sur la langue.

 

Signes fonctionnels ATM

Les principaux se rapportent naturellement à la mastication et à l’audition.

Les problèmes d’audition peuvent se manifester par des acouphènes, une sensation permanente ou temporaire d’oreille bouchée, une sensation de bruit entendu exagérée ou au contraire atténuée…

Le praticien veille à vérifier l’absence d’autres causes ORL pouvant expliquer ces symptômes.

Des vertiges ou un goût métallique de la bouche ont aussi été rapportés par certains patients.

Diagnostiquer un trouble de l’ATM

Diagnostic clinique

Le praticien effectue un examen minutieux de l’ATM : il la palpe et demande au patient d’ouvrir et de fermer la bouche.

Il apprécie ainsi mouvements anormaux, bruits pathologiques, réaction inflammatoire ou douloureuse…

Il recherche aussi toute autre cause possible de nature ORL ou dentaire.

 

Examens complémentaires

Une radiographie classique sous forme de panoramique dentaire 2D est souvent le premier examen complémentaire demandé par le praticien.

Seul un praticien est à même d’apprécier la pertinence et la nécessité d’autres examens, tel scanner, radiographie numérique 3D type cone-beam, IRM (étude des tissus mous)…

Traitement des troubles de l’ATM

Une grande partie des troubles de l’ATM évolue favorablement avec le temps et un traitement fonctionnel soulage une très large majorité de patients.

Environ 20% des ATM évoluent vers une forme chronique, dont la prise en charge doit être globale.

 

Troubles de l’articulation temporo-mandibulaire traitement médical

C’est un traitement symptomatique, à base essentiellement d’antalgiques, d’anti-inflammatoires, éventuellement de myorelaxants.

Lorsque les traitements simples ne suffisent pas, la toxine botulique peut être utilisée en complément. Injectée directement dans les muscles masticateurs (masseters et/ou temporaux et/ou ptérygoidiens), elle leur permet de se relâcher et ainsi diminuer les douleurs musculaires et articulaires.

Elle est efficace également sur le bruxisme qui est souvent une cause de trouble de l’ATM.

 

Troubles de l’ATM traitement fonctionnel

Le traitement fonctionnel de l’ATM a pour objectif de rétablir une occlusion dentaire optimale, avec deux grandes possibilités, complémentaires :

  • Traitement orthodontique (meulage dents…)
  • Port d’une gouttière dentaire nocturne sur-mesure, pour briser le cercle vicieux douleurs/contractures. Cette plaque occlusale est relativement lisse là où reposent les dents, pour leur permettre ainsi qu’à la mâchoire de se déplacer sans restriction au repos.

 

Une kinésithérapie peut venir en complément.

 

Troubles ATM traitement chirurgical

Seul un praticien peut expliquer au patient si son cas relève ou pas d’un traitement chirurgical, dont il convient alors d’apprécier l’effet bénéfices/risques. Une chirurgie est plus particulièrement indiquée lors de lésions méniscales ou de lésions ostéo-cartilagineuses.

La décision opératoire prend en compte la gêne et la douleur ressenties par le patient.

Il existe différentes techniques selon le but recherché : le chirurgien explique schématiquement le principe de l’intervention au patient, pour recueillir son consentement éclairé.

Prévention des troubles ATM

Empêcher l’apparition de troubles ATM vise à ne pas mettre son articulation ATM inutilement à contribution, parfois avec des gestes tout simples : arrêter le chewing-gum, de se ronger les ongles ; ne pas coucher toujours sur le même côté ; se protéger la mâchoire lors de sports de contact ; ne pas mastiquer trop souvent des aliments durs…

Le Docteur Flore Roul-Yvonnet

Le Docteur Flore Roul-Yvonnet, chirurgien maxillo-facial (Paris 14), est spécialisée en chirurgie maxillo-faciale et stomatologie. 

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de votes : 13

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?