Pose d’implant dentaire

Le recours à la pose d’implant dentaire se généralise de plus en plus. Retrouvons ci-dessous, quelques généralités sur les implants dentaires, leurs objectifs ou encore les indications et contre-indications à une pose d’implant.


Dr Roul-Yvonnet » Interventions chirurgicales » Stomatologie / Chirurgie orale » Pose d’implant dentaire

Définition et objectifs des implants dentaires

Une dent naturelle comprend anatomiquement deux parties : la couronne (partie visible) et la racine (partie invisible dans la mâchoire) ; le collet est la jonction entre ces deux parties.

Lorsqu’une dent naturelle tombe ou ne pousse pas, il peut être nécessaire de la remplacer par une « dent artificielle » : l’implant constitue en quelque sorte la racine « artificielle » de cette nouvelle dent, sur laquelle le praticien va fixer une couronne de manière temporaire ou permanente.

L’implant dentaire peut donc s’envisager en remplacement :

  • d’une dent qui n’est sortie (agénésie)
  • d’une dent qui est anormalement tombée, soit pour des causes traumatiques (choc, accident,…), soit pour des raisons médicales (gingivite avancée avec déchaussement,…)

 

Un implant a une visée esthétique, pour rétablir l’esthétisme d’un sourire, mais aussi fonctionnelle, pour favoriser une mastication correcte ou l’élocution, éviter des douleurs ou encore une usure prématurée des autres dents.

L’implant dentaire a pour objectif un remplacement durable et confortable, au plus proche d’une vraie dent d’un point de vue visuel et mécanique.

Tel un tuteur, l’implant doit constituer une racine parfaitement stable

 

Cet implant dentaire se présente comme une vis en titane biocompatible fixée dans l’os mandibulaire (mâchoire inférieure) ou maxillaire (mâchoire supérieure). Pour assurer la stabilité, l’implant doit être ancré parfaitement dans l’os où il doit pouvoir se souder.

Cette étape de fusion os/implant est appelée ostéo-intégration et nécessite 3 à 5 mois.

 

Un implant dentaire complet a pour vocation de s’intégrer parfaitement à l’arcade dentaire existante, tant dans sa partie visible (couronne) qu’invisible (racine).

De la même manière, l’os doit correspondre aussi à l’implant choisi : s’il y a un manque de substance osseuse quantitative ou qualitative en largeur ou en hauteur, le chirurgien maxillo-facial propose alors à son patient une chirurgie péri-implantaire : l’objectif est toujours le même, optimiser la fixation de l’implant à l’os du patient.

Se préparer à la pose d’implant dentaire : consultation et consignes pré-opératoires

Une pose d’implants dentaires nécessite toujours plusieurs consultations pré-opératoires, incluant examen clinique, examens complémentaires, voire éventuellement soins de pré-traitement.

 

Examen avant pose implant dentaire

Le praticien recueille l’ensemble des informations auprès du patient en le questionnant : cette anamnèse permet notamment de vérifier l’absence de contre-indication à la pose d’implant et de savoir pourquoi il manque une ou plusieurs dents.

Il est important de donner toutes les informations utiles à votre chirurgien et d’apporter vos ordonnances si vous prenez des traitements médicaux.

Il effectue un examen clinique, maxillo-facial et dentaire complet.

Pour établir un devis (implant dentaire : tarifs) et préciser parfaitement la nature des actes à effectuer, le praticien prescrit généralement des examens complémentaires.

 

Examens complémentaires implant dentaire

Ils ont pour objectif principal de vérifier l’état des dents et des mâchoires.

Un panoramique dentaire et un cone beam (radio 3D) sont indispensables au diagnostic pour envisager le plan de traitement. Ces examens peuvent être réalisés lors de la consultation par le Dr ROUL-YVONNET. Le cabinet est équipé d’un cone beam dernière génération.

L’ensemble de ces éléments permettent au chirurgien maxillo-facial de déterminer précisément toutes les interventions à faire et d’établir un devis.

Il recueille le consentement éclairé du patient, qui peut ainsi se renseigner auprès de sa mutuelle pour la prise en charge d’un implant dentaire (remboursement complet ou partiel).

 

Soins pré-opératoires implant dentaire

Plusieurs traitements peuvent être mis en place avant une pose d’implant dentaire. Pour intervenir en milieu sain, caries et parodontites sur d’autres dents sont d’abord traitées. S’il y a besoin d’extraire des dents, une technique de comblement alvéolaire peut être proposée en complément de cette exérèse dentaire, pour empêcher toute résorption osseuse avant la pose d’implant.

 

Si les tissus osseux destinés à accueillir l’implant ne sont pas corrects, une chirurgie pré-implantaire est alors envisagée. Les techniques diffèrent selon qu’il faut gagner en largeur (greffe osseuse par apposition) ou en hauteur (sinus lift sur os maxillaire).

Le chirurgien maxillo-facial détermine la technique adéquate au cas par cas.

Pose d’implant dentaire : intervention

Hospitalisation

La pose implant dentaire stricto-sensu ne nécessite pas en principe d’hospitalisation et se fait sous anesthésie locale, au cabinet.

Le recours à une anesthésie générale est parfois nécessaire, en cas d’un nombre important d’implants à poser ou autre chirurgie associée. L’hospitalisation est alors le plus souvent ambulatoire (la journée). L’intervention a alors lieu à la clinique Sainte Geneviève, au 29 rue Sarrette, 75014 PARIS.

 

Déroulement d’une pose d’implant dentaire

Il existe 2 techniques principales :

  • la technique la plus répandue consiste à ouvrir la gencive pour visualiser l’os afin de poser le ou les implants. Ensuite la gencive est refermée à l’aide de points de suture.
  • la chirurgie assistée par ordinateur. La chirurgie guidée permet de planifier précisément grâce à un logiciel l’endroit où va être posé l’implant en fonction du volume osseux et du projet prothétique. Ensuite un guide sur mesure imprimé en 3 dimensions permet pendant la chirurgie de reproduire exactement le projet implantaire. Cette technique a pour avantages de diminuer le temps de chirurgie, et les suites opératoires, augmentant ainsi le confort du patient. Généralement les incisions sur la gencive et les points de sutures ne sont plus nécessaires avec cette technique. C’est la technique du flapless.

Le cabinet du Dr ROUL-YVONNET est doté des équipements nécessaires pour vous faire bénéficier de cette nouvelle technique.

A la fin de cette première intervention, une vis est posée sur l’implant, soit une vis de couverture (que la gencive va recouvrir), soit une vis de cicatrisation (qui dépasse légèrement). La première étape est terminée.

 

Il faut attendre 3 à 4 mois pour avoir une ostéointégration parfaite de l’implant au sein de l’os et pouvoir alors poser une couronne sur cette « racine artificielle ». Le Dr ROUL-YVONNET est chirurgien maxillo-facial et ne fait pas les prothèses, ce sera votre chirurgien-dentiste ou à défaut un confrère recommandé qui posera les prothèses.

Après la pose d’implant dentaire

Suites opératoires

Les suites opératoires sont simples. À la question « un implant dentaire, ça fait mal ? », la réponse est non !

La prise d’un antalgique est normalement suffisante. Il est juste conseillé d’éviter la mastication à cet endroit-là. Il est conseillé aussi d’éviter tout sport intense pendant 72h.

Le patient peut noter de petits saignements, un léger gonflement ou une baisse de la sensibilité locale.

Une stricte hygiène bucco-dentaire est nécessaire pour empêcher toute infection.

 

Complications éventuelles

Les complications sont rares mais possibles.

On peut citer un phénomène inflammatoire, un abcès (implant dentaire infection), une lésion des dents voisines, une perte de l’implant ou une perte de sensibilité locale, liée à une lésion nerveuse. Toute douleur persistante doit être signalée au praticien.

 

Résultat

Le résultat avant après est très net dès la pose de la couronne, soit environ 3 mois après la pose de l’implant dentaire.

C’est une solution durable, esthétiquement parfaite et se rapprochant au plus près d’une vraie dent sur le plan fonctionnel.

Un implant dentaire permet aussi de stabiliser une prothèse dentaire, facilitant mastication et élocution.

Comme une vraie dent, il s’entretient avec des brosses spéciales.

Le Docteur Flore Roul-Yvonnet

Le Docteur Flore Roul-Yvonnet, chirurgien maxillo-facial (Paris 14), est spécialisée en chirurgie maxillo-faciale et stomatologie. 

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 4.2 / 5. Nombre de votes : 15

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?